Query: select count(*) as nbr from bieres where type_id = '8' failed
Could not connect to MySQL server
Query: select * from bieres where type_id = '8' order by nom asc failed
Could not connect to MySQL server
Query: select * from recettes where status=2 limit 3 failed
Could not connect to MySQL server
Query: select count(*) as nbr from bieres failed
Could not connect to MySQL server
Query: select * from bieres failed
Could not connect to MySQL server
Query: select * from couleur where id = '0' failed
Could not connect to MySQL server
Query: select * from type where id = '0' failed
Could not connect to MySQL server
Query: select * from brasseries where id = '0' failed
Could not connect to MySQL server
Query: select * from sous_bock where biere_id = '' failed
Could not connect to MySQL server
Query: select count(*) as month_num from counter where id_counter = 'general' and month = '201810' failed
Could not connect to MySQL server
Query: select count(*) as month_num from counter where id_counter = 'section_type' and month = '201810' failed
Could not connect to MySQL server
Query: select count(*) as month_num from counter where id_counter = 'page_kriek' and month = '201810' failed
Could not connect to MySQL server Les Bières Belges
 e-mail  -  print 
  Menu
Intro
Service
Types
- Les Trappistes
- D'Abbaye
- Les Gueuzes
- Les Krieks
- Les Brunes
- Les Blondes
- Les Blanches
La Galerie
Les recettes

  Recherche

  Recettes

Les Krieks

L'ouest de Bruxelles est aussi la patrie de la véritable bière aux cerises. A l'origine cette boisson était à base de cerises de Schaerbeek devenant une zone urbaine, les vergers et, par la même occasion, les cerisiers disparurent.
On utilise toujours les fruits provenant du Nord du pays et ces cerises sont d'une variété foncée et amère. Le mot "krieks" désigne en flamand les cerises rouges, "Kersen" se dit des cerises foncées. La bière aux cerises est justement appelée KRIEKEN LAMBIC, parce qu'elle additionne des cerises à cette bière de froment. On récolte les cerises à la fin de juillet et au début du mois d'août, et l'on utilise 50 kg de cerises de Schaerbeek par 250 L de bière, si l'on veut obtenir une Kriek Lambic pleine de corps et digne de son nom. Les cerises entières, peaux et noyaux compris, macèrent dans du jeune lambic pendant quatre à huit mois. La chair du fruit fermente dans du moût, et la bière obtenue sera soutirée, les noyaux restant en depôt. On entrepose la Krieken-Lambic une année entière et on dose le mélange pour équilibrer finement les saveurs.
Le dosage de Kriek de lambic d'âges variés relève du talent du brasseur, talent qui repose davantage sur le jugement et le flair que sur tout autre formule plus scientifique.

Le bouquet de ce breuvage trahit certes sont origine. Toutefois, l'arôme fruité s'oppose à une saveur acide rafraîchissante. La kriek s'améliore aussi en veillissent, mais lorsqu'elle a plus de cinq ans, elle acquiert une très forte teneur en alcool et perd en même temps son goût de cerises.
Il existe aussi une kriek forte qui contient plus de 70 d'alcool fabriquée à ,partir d'une bière spéciale d'Oudenaarde brassée par l'unique femme brasseur du pays : Madame ROSE de la brasserie LIEFMANS. La bière subit deux fermentations avant la macération. La bière brassée durant un an sera mélangée aux cerises l'année suivante et mise en bouteilles, après la seconde année. Il faudra encore passer de nombreux mois pour bonifier dans les caves du brasseur avant d'être mise en vente.


  Une Bière
Nom:
Couleur:
Type de bière:

Design by DiaCo